Willkommen auf den Seiten des Auswärtigen Amts

Renforcement des capacités dans le domaine de la coopération policière du G5 Sahel

Article

L’ambassadeur Carola Müller-Holtkemper a supervisé, mercredi 23 août 2017 à Nouakchott, à l’ouverture d’un atelier de formation sur le renforcement des capacités policières du G5 Sahel.

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Madame Carola Müller-Holtkemper a supervisé, mercredi 23 août 2017 à Nouakchott, à l’ouverture d’un atelier de planification sur le renforcement des capacités dans le domaine de la coopération policière du G5 Sahel organisé par la GIZ-Mauritanie. Dans son mot d’ouverture, elle insisté sur la nécessité de se mobiliser davantage pour agir contre les menaces transfrontières liées au crime organisé, le trafic d’armes et la traite des êtres humains dans la région sahélienne. Ainsi, elle a rappelé que l’émergence des zones de repli et de théâtres d’opération pour des mouvements terroristes comme Boko Haram et Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), dont la présence est renforcée dans la zone sahélienne constitue une sérieuse menace pour la sécurité des populations.

Madame Carola Müller-Holtkemper a souligné également que compte tenu de l’étendue des frontières difficilement contrôlables et de leur porosité, cette coopération policière régionale joue un rôle central dans la sécurisation des zones frontalières et la stabilité nationales des pays du Sahel et des Etats riverains. Destiné aux décideurs du Secrétariat permanent du G5 sahel ainsi qu’aux points focaux nationaux des états membres de l’organisation, Carola Müller-Holtkemper a précisé que cet atelier rentre dans le cadre de la Plateforme pour la coopération en matière de sécurité (PCMS) que l’Allemagne finance à hauteur de 3.000.000 euros. Enfin, elle a indiqué que parmi les objectifs de ce programme, c’est de rendre la police plus performante pour ainsi devenir une force de frappe susceptible de faire face aux défis qui s’imposent à elle. Rappelons que le but de ce programme est de renforcer l’expertise et de munir des hommes de terrains des compétences incontournables dans le domaine de la sécurisation des frontières.

Dans son discours, le général Mohamed Znagui Ould Sid'Ahmed Ely, expert défense et sécurité du G5 Sahel a déclaré que la Plateforme pour la coopération en matière de sécurité (PCMS) constitue un instrument privilégié, inter-régional, qui unit à la fois, les peuples et les états du G5 Sahel. Il a remercié, à travers la GIZ, la République fédérale d’Allemagne pour l’assistance significative apportée par le biais de la coopération policière, notamment son Programme de Police en Afrique dont le mandat a été prolongé par le ministère fédéral allemand jusqu’en 2019. En effet, le général mauritanien est largement revenu sur les soutiens multiformes que l’Allemagne apporte au G5 Sahel. Enfin, Mohamed Znagui Ould Sid'Ahmed Ely a exhorté les différents officiers de police régionaux présents à cet atelier à s’investir davantage pour faire « ensemble du Sahel un espace de paix et qu’ensemble, uniquement en mutualisant les forces que nous serons victorieux ».

Autres contenus

Créé en décembre 2014,
le « G5 du Sahel »,
a pour mission de coordonner les politiques de développement et de sécurité de cinq états la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad.
Le G5 Sahel un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale.

Contenus associés